este ora 5 dimineata. de la geamul camerei mele nu se vede nicio alta lumina aprinsa. parisul inca doarme. un taxi tocmai a plecat cu prietenii mei care m-au vizitat peste weekend. sunt singura. am incep sa ma simt tot mai singura. mai ales cand sunt inconjurata de multi oameni….

am nevoie de o carte buna. care sa ma ravaseasca. care sa ma ridice. care sa ma intoarca spre mine.

 probabil ca eu sunt acolo unde sunt visele mele, unde sunt sentimentele mele, unde sunt gandurile mele.

Anunțuri

Vous êtes l’invité du Louvre ; que représente la notion de musée pour vous, et celui-ci en particulier ?

J’ai été hostile à la notion de musée pendant une longue période de ma vie, jusqu’à ce que je visite, en Corée, un musée qui m’a beaucoup impressionné, le musée du Vide. Un musée rempli d’espaces vides et de peintures bouddhiques qui représentent le vide. Dès que l’on entre dans ce merveilleux bâtiment, on comprend tout de suite ce qui donne sa valeur à ce musée et qui peut être la valeur universelle des musées : des lieux où l’on réfléchit, peut-être l’équivalent des monastères autrefois. La fonction d’un musée devrait être non pas de nous montrer des choses, mais de nous faire voir par elles, de nous mesurer aux objets exposés. Le musée du Louvre est aussi, me semble-t-il, un musée du vide, ou pourrait l’être. J’ai l’impression que si tant de gens s’arrêtent devant la Joconde, c’est parce que cette image à laquelle ils se confrontent ne leur donne aucune assurance, aucune force d’existence, mais les met en état d’interrogation.

Noiembrie 1, 2011

cand ploua afara, cel mai mult imi place sa ascult melodii cantate la violoncel. chiar si intrerupte. la fel ca ploaia. la fel ca gandurile mereu intrerupte de altele.  si sa ma uit pe geam. ca si cum as lua o pauza bine meritata dupa…nimic. cred ca in viata cele mai frumoase lucruri nu inseamna nimic.

adam hurst – beautiful melancholy